Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange

Avec un titre aussi provocateur et radical, je m'attendais à un essai ironique, mordant, d'un féminisme caustique, j'étais prête à toutes les fulgurances remue méninges. Et ben en fait, je n'ai pas ri, même pas souri, même pas grincé des dents, je me suis pincée de temps en temps en pouffant jaune. Cette harangue pro... Lire la Suite →

Petit traité du jardin punk, Eric Lenoir

Avant de livrer les moyens à mettre en œuvre pour punkiser l'espace public, l'auteur évoque la perception limitée de la nature dans l'espace HLM de son enfance. On a tous l'image de ces squares, coincés entre des barres d'immeubles, construits dans les années soixante dix, entre deux parkings et qui semblent avoir été plantés comme... Lire la Suite →

Raison et sentiments, Jane Austen

Le sous titre de ce roman fut "les deux manières d'aimer", et une des traductions du titre fut aussi "Bon sens et sensibilité" : le programme de lecture est clair : l'amour, mais l'amour à l'époque victorienne, donc mariage et argent comme condition de réussite de l'amour ... Du Jane Austen, quoi ! Les deux... Lire la Suite →

Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi

Il s'agit d'une curiosité qui ne pouvait que retenir mon attention, les mémoires de l'homme qui tua une icône, la princesse la plus emblématique de cette fin de siècle où les idéologies monarchistes et conservatrices se télescopent avec les réalités sociales et politiques, d'où émergent l'utopique envie d'une autre pensée possible ... Lorsque Luigi Lucheni... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑