La liseuse, Paul Fournel

  Si on s'en tenait au titre, l'héroïne de ce roman ( ou plutôt de cet essai sous forme de fiction) serait la tablette noire, froide, insensible, inodore, trop petite ou trop grande qui échoit à monsieur Dubois, liseur de manuscrits professionnel travaillant dans l'édition depuis bien longtemps. Il aurait pu s'en faire une ennemie,... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑