Au plaisir de dieu Jean D’Ormesson (1)

Ceux qui me connaissent dans la vraie vie et qui m'ont vue avec ce livre en main ont eu un sursaut de surprise ... (ils ne sont pas beaucoup, deux, en fait) : "Tu lis du D'Ormesson, toi ?", presque dans un hoquet inquiet, redoutant peut-être que ce soit là le symptôme d'une métamorphose radicale... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑