Naissance d’un comité de soutien perso mais sincère

Si vous avez un cadeau à faire et aucune bonne idée, sachez que derrière ce blog se cache un redoutable comité de soutien à Fernando Marias, écrivain espagnol dont vient de sortir le dernier opus « Invasion », écrivain nécessaire à tout pied de sapins de Noël. Ce comité comprend, pour l’instant : moi, mon homme, le traducteur de Fernando Marias qui fait de super dédicaces ( si il accepte), une super copine de mon homme, spécialiste des soutiens à toutes causes faisant lire des écrivains espagnols, et spécialiste aussi pour dégoter des chateaux en Espagne et Sandrine (si elle accepte …). Vous pouvez vous joindre à ce super comité en laissant un commentaire ci-dessus.

Sachez aussi qu’il n’est point nécessaire d’avoir lu « Invasion » pour vous joindre à cette opération de soutien, d’ailleurs moi-même je ne ne l’ai pas encore lu. Je l’ai juste sous la main, prêt à être lu. Mais déjà ouvert, pour lire la super dédicace du traducteur. Cependant, je suis certaine qu’un livre racontant le retour d’un soldat halluciné par son retour de la guerre d’Irak ne pourra que séduire les âmes tendres qui passent par ici. Surtout qu’avec la plume trempée dans l’acide de Fernando Marias, on ne risque pas de confondre son livre avec un macaron, ce qui par les temps qui courent peut être d’une certaine utilité.

Pourquoi une note sur un livre pas encore lu pour moi :

1 – Parce que j’ai lu tous les autres et qu’à chaque fois, je me suis pris une pépite de lecture sur les pieds (parce que attention, c’est du lourd ! c’est du bon, mais c’est du lourd). Je signale particulièrement « Je vais mourir cette nuit« , un bijou noir intense. « La lumière prodigieuse » donne un autre destin à mon poète espagnol préféré en une romance de la lune triste juste poétique aussi.

2 – J’ai fait une exception pour « L’enfant des colonels » pas encore lu non plus, mais mon homme fait parti du comité de soutien et lui, il dit que c’est juste un chef d’oeuvre.

3 – Parce que Marias semble, pour l’instant, méconnu et qu’un grand écrivain méconnu, c’est bête. ( Et évidemment, là, si je n’ai aucun commentaire pour adhérer à mon comité de soutien, je ne vais pas avoir l’air fine, comme comité de soutien pour grand auteur méconnu). Par méconnu, je ne veux pas dire inconnu, mais que la qualité de cette oeuvre devrait faire crouler les rayonnages ( à mon humble avis)

4 – Parce que je n’ai pas encore fait ma liste de mes tops de l’année, que je voulais la faire et qu’elle m’a pris la tête, alors je me suis dit que j’allais prendre de l’avance pour la liste des pépites de l’année prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :