La moustache, Emmanuel Carrère

Mais d’où ce fait-il que j’étais persuadé que « La moustache » était un livre destinée au public adolescent, voire même un classique du genre, moi ? Du genre même étudié en classe, type troisième ... Ce qui fait que un jour, bénéficiant d’une offre promotionnelle type trois gratuits pour quinze achetés, j’ai dit au fiston qui me... Lire la Suite →

Expo 58, Jonathan Coe

La couverture du livre (qui n'est pas l'illustration que j'ai choisie, mais la vraie couverture, tout le monde peut la voir partout, et "les amants" de Magritte ça a quand même un rapport) dit tout, délicieusement acidulée, rétro et enjouée, couleurs vives de comédie en cinémascope, personnages aux dos tournés, qui vont s’animer dès que le... Lire la Suite →

Le duel, Arnaldur Indridason

Je commence à me demander pourquoi, je persiste, moi … un brin de masochisme, un soupçon de nostalgie pour un auteur beaucoup apprécié ? mais de moins en moins convaincue. Le dernier paru, "Le livre du roi", m’avait déçue, l’avant dernier, bof, celui d’avant pas mieux. Bref, je crois que depuis "Betty", ma  foi, je manque d’enthousiasme... Lire la Suite →

Tokyo, Mo Hayden

Voilà, c’était le titre de mon titre mystère. Me voilà soulagée ... D’abord parce que j’ai drôlement bien résisté à toute tentation de tricher, je suis assez fière de moi. Ensuite, j’ai détaché soigneusement et tranquillement la couverture après avoir terminé ma lecture (j’ai même lu la postface avant, c’est dire ...). Et en plus j’avais... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑