C’est parti …

Les bagages se font tout doucement, et j’ai commencé par … ma valise de livres … Seront du voyage cet été :

« Enclave  » de Philippe Carrese, à cause de Margotte

« Contrée indienne » de Dorothy M. Johnson, à cause que c’est sûrement bien!, vu la maison d’ édition. Et c’est du western américain, même si ce sont des nouvelles, et que moi, les nouvelles, je résiste d’habitude … Et que j’ai une super dédicace avec une super promesse.

« Dans l’ombre des Tudors » d’Hillary Mantel, à cause que j’adore les pavés gros romans historiques.

« So long Luise » de Céline Minard, parce que j’ai adoré « Faillir être flingué« .

« Karitas » de Kristin Marja Baldursdotti, à cause d’un jeune libraire qui y croyait, et que moi, un jeune libraire qui croit en ce qu’il vend, j’y crois, bêtement .

« Enfants de poussière » de Craig Jonson, à cause de l’enquêteur, il a un charme fou ….

 » Spooner » de Pete Dexter, à cause que cela fait quand même trop longtemps que je le trimbale, celui-là … Cet été, il y passe !

« D’un extrême l’autre » de Hakan Gunday, parce que ma copine A. m’a convaincue (comme souvent …)

 » Les douze tribus d’Hattie » d’Ayana Mathis, à cause de plein de raisons.

« Ederlezi » de Vélibor Colic, parce que c’est le dernier titre paru de Vélibor Colic, un incontournable, pour moi.

« Dans le jardin de la bête » de Erik Larson, parce que je l’ai trouvé en bouquinerie d’occasion, et que ce fut l’occasion.

« Les New-Yorkaises » de Edith Wharton, parce que je fais une pause Jane Austen (enfin, peut-être …)

« Avec vue sur l’Arno » de E.M. Forster, parce que faire une pause Jane Austen demande une compensation.

 » Dans les rapides » de Maylis de Kérangal, parce que je croyais avoir tout lu de cette auteure (sauf le dernier, « Réparer les vivants » et comme ce titre me fait peur, j’ai pris celui-là à la place …)

« La servante écarlate » de Margaret Atwood, à cause d’Ingannmic (c’est loin d’être le seul titre que j’ai noté chez elle, mais celui-là, je crois que c’est le plus ancien …)

« Inyenzi ou les cafards » de Scholastique Mukasonga, à cause de « Notre-dame du Nil« .

« La femme aux pieds nus » de Sholastique Mukasonga, parce que selon l’auteure, il faut les lire dans cet ordre là.

« Epépé » de French Karinthy à cause de Kathel, de Keisha …

 

Normalement, la valise est bouclée et la boucle serrée … Mais bon, il y a quelques retardataires qui me regardent de travers, et comme fifille n’a plus rien à lire, on se fait une librairie cet après-midi …. Va falloir jouer serré pour ne pas craquer, genre fermer les yeux dans les rayons ou mettre un cadenas à la carte bleue !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :