Petits bonheurs foutraques (1)

Le cyclone ne désemplit pas (comme le bac à linge) mais ce n’est pas une raison pour ne faire que se lamenter, donc, petits bonheurs du jour …

Me retrouver sur le chemin du travail à chanter toute seule  « L’internationale », juste pour rien, parce que cela me passait par la tête, et constater que je connais encore par cœur les paroles  (« Alexandrie Alexandra » de Claude François  aussi, mais cela ne compte pas, même pas pour du beurre)

Sortir mon plaid de lecture (blanc en fourrure pure  synthétique pas bio, imitation peau de moutons qui n’a pas subi le traitement du Larzac) intact de la machine à laver ( comment cela c’est une obsession le linge, ben oui !!!), sans les tâches de vin qui lui avait été infligé par fiffille ( qui ne buvait pas le vin évidemment, mais moi, oui.) Et fiffille est parfois maladroite, et non, je ne bois pas en lisant, mais mon plaid est multi fonction et sert aussi lors de séances apéros frileuses. La bouillotte non. (j’ai mes limites)

Relire « Hyacinthe et Rose » de François Morel et Martin Jarrie. Juste cela. Et ressentir toute l’émotion intacte de la première lecture (et plus, gain de temps indéniable … pour laisser place à des urgences, plus urgentes)

Sur une idée de Une comète de de Philisinne Cave …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :