Étonnantes voyageuses

« T’as la checking list ? (moi, le sac en sac,  le carnet en bandoulière et la carte bleue … P* , où est-ce que j’ai mis ce truc ? Avec mes lunettes de vue roses ? Mais d’ailleurs où est-ce que je les ai fourrées celles là, dans mon sac à fleurs ? Non, je ne prends pas le sac à fleurs pour le festival. Le noir ? Non, trop hiver. Saint Malo, faut faire estival. Mais ça caille, donc le « à fleurs qui fait hiver » , c’est le bon. En plus, il y a pas de bouquins qui rentrent dedans. Celui avec les flamants roses, il est vraiment trop petit, par contre mon carnet de notes avec les flamants roses dessus, il est trop grand. donc, je vais prendre le rose tout simple. Je suis déjà crevée …)

– Laquelle ?

-Laquelle de quoi ? j’étais sur mes sacs, là ?

– Celle de l’année dernière !

– Mon sac de l’année dernière ?

– Non la liste !

– Non, pas trouvée.

– Mais c’est la même que celle de l’année d’avant ! (je ne vous dis pas qui parle, moi même, je ne sais plus …)

– N’empêche, c’est pour vérifier. En plus, on change d’hôtel, manquerait plus que la A. au carré se trompe … On va la retrouver sur le grand Bé à déclamer son amour à Chateaubriant en pyjama Princesse Tam-Tam, et là on est mal, niveau crédibilité. T’as pas vu que la notoriété des A. grimpait en flèche sur la blogo ? On a même été interviewées par un journaliste émérite  (dont je ne citerai pas le nom mais qui se reconnaitra, un homme qui aime l’écriture et la terre potagère) sur nos habitudes de TRÈS GRANDES lectrices … Bon d’accord, on attend toujours de lire l’article, mais quand même, ça nous pose mieux que les cahouettes et les bouteilles de blanc.

– On ne boit plus de blanc ?

– Si, mais on va surtout parler des cahouettes. c’est mieux pour l’image.

– L’image des cahouettes ?

– Non, celle du festival ! ( des fois, mon homme ne me comprend pas ….)

– Les lunettes de soleil, je prends celles qui font baba attardée ou celles qui font star grosse mouche ?

– Star grosse mouche, c’est mieux, on va te prendre pour Amélie Nothomb.

– J’ai pas le chapeau ! Et puis, je préférerais qu’on me prenne pour Carole Martinez. Mais elle n’a pas de chapeau. Et pour Vélibor, c’est loupé aussi. Le temps que je me transforme en écrivain bosniaque de un mètre 90, autant me prendre pour Carla Suarez.  Cuba et l’ex Yougolavie, le point commun, c’est le communisme. Enfin, je crois.

– Tu sais que l’on part pour un salon du livre ?

– Parce que tu crois que j’ai oublié le tire bouchon ? (indignée, je suis, après le texto de la A. nantaise).

Et on va se peler avec des verres en plastique du côté du chien du guet … Pour le bonheur de lectures et de moments partagés  !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :