En passant, mon homme a lu « Les rêveuses » (dans la sélection du prix Goncourt lycéen). Il m’a dit, « les deux deux premières pages, tu te régales, c’est beau, super bien écrit, super littéraire » (je sais, il me le disait à tour de pages, qu’il tournait …). J’étais donc persuadée que j’allais le lire tant qu’il lisait les deux cent premières pages. Une semaine plus tard, je le vois toujours avec le même bouquin passer de fauteuils en fauteuils mais visiblement, pas de pages en pages …  « Après, c’est toujours beau, mais tu rames » (je crois que je commençais à m’en douter, en fait).

Je ne lirai pas « Les rêveuses », mais je savoure cette non lecture … Pour une fois que c’est moi qui échappe à une lecture moyenne et lui qui se la tape, je trouve que c’est un juste retour des choses. Non mais !

2 commentaires sur “Les rêveuses de Frédéric Verger par mon homme

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :