Sous le soleil qui brûle, Hoai Huong Nguyen

Tuan, la quarantaine solitaire et exilée, est perdu de nostalgie. Dans la forêt de Chantilly, à la recherche des premières jonquilles, c'est le parfum des odelettes de Nerval qui viennent aux narines, et aussi les silhouettes de ses filles du feu, mi fées, mi sorcières, Sylvie, Angélique et autres sylphides fantastiques ancrées dans les légendes... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑