Dernier requiem pour les Innocents, Andrew Miller

En cette fin de XVIII ème, un jeune ingénieur normand, de la Normandie bien rurale, mais quand même ingénieur ( enfin, disons qu'il a réalisé une passerelle d'agrément dans un jardin d'un aristocrate), débarque à Versailles. Un Versailles labyrinthique, poussiéreux, immobile, figé, où un ministre perruqué lui confie une mission à faire frémir les narines... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑