Peau d’homme, Hubert et Zanzin

Dans une Florence de la Renaissance, revisitée mais reconnaissable par les références aux artistes, à un certain art de vivre, et à la réincarnation de Savanarole, une vraie jeune fille de bonne famille attend la fin des transactions nécessaires à son futur mariage. Elle devait épouser le père d'une autre bonne famille et finalement, elle... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑