Le bal des folles, Victoria Mas

La famille d'Eugénie, les Cléry, est d'une bourgeoisie respectable, munie des valeurs attendues, la morale, la pudeur, le mariage, l'héritage, la réputation, la conformité au schéma patriarcal en vigueur au XIX ème siècle, dans les beaux quartiers de la capitale. Moulures au plafond, l'appartement ne tinte aux heures des repas que des bruits des couverts... Lire la Suite →

Un peu, beaucoup, à la folie, Liane Moriarty

Il y a avant le jour du barbecue, pendant le jour du barbecue, après le jour du barbecue. Le temps du jour du barbecue étant le plus étiré, distillé même, à fort petites bouchées. Ce que l'on sait, par contre, dès le départ, c'est que les trois couples qui y ont participé le regrettent amèrement,... Lire la Suite →

Aucun souvenir assez solide, Alain Damasio

Il est déjà singulier, je trouve ,de faire une note sur un recueil de nouvelles, mais  d'autant plus ici puisqu'il s'agit d'un genre, la science fiction, où je m'aventure peu, que les univers futuristes qui se succèdent ont les mêmes caractéristiques plutôt dystopiques, ce qui fait que je me suis un peu embrouillée dedans et... Lire la Suite →

Canoës, Maylis de Kérangal

De superbes récits mettent en valeur les enjeux de la voix humaine, ses traces, son rôle dans notre perception de l'autre. ce peut être par la sonorité, le tempo, la fréquence, la résonnance, les vibrations laissées comme des traces, dans une rencontre, un enregistrement, un bruit de fond. La voix matérielle, l'organe, aussi, l'univers de... Lire la Suite →

Histoires bizarroïdes, Olga Tokarczuk

Bizarroïdes, soit, mais dans la même veine des deux romans de l'auteure que j'ai lus pour l'instant Sur les ossements des morts et Dieu, le temps, les hommes et les anges, deux romans d'une puissance romanesque juste à tomber de son fauteuil. Le genre de la nouvelle concentre davantage les récits dans un univers fantastique,... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑