Les hauts du bas, Pascal Garnier

Edouard Lavenant est un vieillard qu'en un premier temps, on apprécie détester. Il a quitté Lyon et son travail d'homme de loi et d'ordre, suite à un malaise, et pour raison médicales, il a installé sa carcasse grinçante à Rémusat, petit village de la Drôme aux accents provençaux. Qu'il ne goûte guère même si lorsque... Lire la suite →

Publicités

Une bobine de fil bleu, Anne Tyler

C'est l'histoire d'une famille, ou plutôt d'une maison, d'une famille qui habite une maison mais pas n'importe laquelle de maison, celle qui trône au dessus de ses escaliers, comme le signe indéniable de la réussite sociale. Enfin, quand je dis famille, c'est surtout le grand père qui l'a voulue,  cette maison, Junior Whishanks, menuisier émérite... Lire la suite →

Le sari vert, Ananda Devi

Un roman féminin, dont le féminisme est pris en charge par la voix d'un machiste haineux. En réalité, il n'est pas que machiste, il est surtout haineux , en particulier des femmes, mais à peine plus que du reste du monde.  Son surnom est Dokteur Dieu, c'est ainsi qu'il se voit, médecin infatigable, à défaut... Lire la suite →

Belgravia, Julian Fellowes

Un autre opus du scénariste de Downton Abbey, les mêmes ingrédients, moins les images, évidemment,  mais aussi sans  la classe chic de la série, et du côté des maîtres, et du coté des domestiques qui a  en fait le charme. (de la série, pas de ce livre) Du côté de la presque haute, il y... Lire la suite →

La nuit des temps, Barjavel

Il y a des romans qui croisent votre route sans qu'on les choisisse vraiment. Des romans déjà lus et oubliés, de ces titres que l'on peut croiser dans les maisons de vacances, les maisons d'hôtes, les séjours de passage. On y voit toujours un peu les mêmes auteurs : Boris Vian, Robert Merle, un exemplaire... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑