Les petites chaises rouges, Edna O’Brien

Des chaises rouges ont été installées à Sarajevo, en 2012, pour commémorer le début du siège de la ville par l'armée serbe. 11 541 chaises dont 643 petites, pour chaque enfants tués par les snipers ou les soldats installés sur les hauteurs, autour de la ville. C'est donc un roman hommage. Moi, l'hommage, je comprends,... Lire la Suite →

Publicités

Une odyssée, Daniel Mendelsohn

Le sous titre donné par l'auteur est "un père, un fils, une épopée", ce qui résume parfaitement l'histoire en laissant le double sens jouer sur l'épopée, celle d'Ulysse, celle du père, Jay, et de son fils, Daniel, adulte, érudit, bon fils, bon père, écrivain, et prof d'université. Pas vraiment un Télémaque plaintif et perdu, tout... Lire la Suite →

Irezumi, Akimitsu Takagi

Parmi mes incohérences, il y a l'obstination à tenter de lire de la littérature japonaise, obstination tempérée par la conscience lucide que je n'y comprends rien. Kafka sur le rivage, je l'avais terminé avec un certain plaisir, et après, je me suis dit qu'il ne fallait pas gâcher l'interlude en renouvelant l'expérience. Seulement voilà, cette... Lire la Suite →

L’ancêtre, Juan José Saer

"A cette époque, la mode était aux Indes", le narrateur est un de ces orphelins qui grouillent dans le port où les marins parlent de "villes parées d'or, du paradis sur terre, de monstres marins qui surgissent soudain de l'eau". Comme il n'a rien à perdre, le jeune garçon s'embarque comme mousse à tout faire.... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑