Petite soeur, mon amour; Joyce Carol Oates

Pour cette nouvelle lecture commune,  Ingannmic et moi même avons choisi de nous inspirer d'une liste de questions, parfois un peu déstabilisantes, établies par Sophie Calle dans le cadre d'une de ses interviews (1). Nous n'avons pas tout retenu, et cela fait déjà une note (deux ... je viens de lire la sienne en avant... Lire la Suite →

Publicités

Irezumi, Akimitsu Takagi

Parmi mes incohérences, il y a l'obstination à tenter de lire de la littérature japonaise, obstination tempérée par la conscience lucide que je n'y comprends rien. Kafka sur le rivage, je l'avais terminé avec un certain plaisir, et après, je me suis dit qu'il ne fallait pas gâcher l'interlude en renouvelant l'expérience. Seulement voilà, cette... Lire la Suite →

Le bon père, Noah Hawley

Paul Allen est rhumatologue, un spécialiste qui aime sa spécialité et gère ses diagnostiques avec rigueur : les faits sont les faits, et il faut les raccorder, sans en nier un seul. Il vit dans le Connecticut, un quartier huppé où il rentre après sa journée de travail à New-York. Un jeudi, soir de pizza... Lire la Suite →

Bondrée, Andrée A. Michaud

Bondrée, de son vrai nom, c'est Boundary Pond, un lieu de villégiature entre le Québec et les USA, pour touristes tranquilles des deux nations et des deux langues. Des familles s'égrainent le long des plages du lac, dans des villas cabanes, cossues ou pas. Ces résidents ne constituent pas vraiment une communauté, mais les familles... Lire la Suite →

Plateau, Franck Bouysse

Le plateau des Mille vaches, moi je dis, ça vaut bien les cévennes lozériennes pour un polar rural. Mais bon, je préfère quand même la Lozère, j'entends mieux la neige.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑