L’été de Katya, Trevanian

Il me reste peu de romans à lire de cet auteur à multiples facettes, et force est de constater qu'avec ce titre, il change encore de registre. Après le western crépusculaire d'Incident à Twenty mile, le polar urbain de The Main, l'hétéroclite roman d'espionnage de Shibumi, l'auteur se frotte au thriller psychologique qui fleure bon... Lire la Suite →

Un jour ce sera vide, Hugo Lidenberg

Sur une plage normande d'une station balnéaire, n enfant de dix ans joue avec une méduse. Il l'ausculte avec un bâton, curieux de cette gélatine qui le tire, pour un moment, de son ennui ... Un garçon de son âge s'approche et suggère de jouer à la tuer, pour voir. Pour le narrateur, c'est le... Lire la Suite →

Blizzard, Marie Vingtras

Quatre personnages sont aux prises avec une tempête, dans le fin fond de l'Alaska, et dans le fin fond aussi de vies intérieures et antérieures. Au départ, au tout départ seulement, je me suis dit que, pour un trou aussi paumé, ça faisait quand même de personnages tourmentés au mètre carré, et à pieds dehors... Lire la Suite →

Entre fauves, Colin Niel

Dans ce roman, il y a deux types de fauves, ceux victimes des commerces des hommes, des circuits de safaris, du goût pour le trophée sauvage, pour le plaisir de la traque, le fauve comme un cadeau d'anniversaire ... et l'autre fauve "celui qui survit tapis au fond de nos tripes", c'est ainsi que l'exergue... Lire la Suite →

Américan Dirt, Jeanine Cummins

Le roman préféré de Lydia est l'amour au temps du choléra. Elle est libraire à Acapulco et le soir, elle coupe des herbes aromatiques pour parfumer les plats qu'elle sert à Sébastian, son mari et Luca, son fils de huit ans, tout en écoutant d'une oreille compatissante à la radio les récits de la misère... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑