La fenêtre des Rouet, Simenon

Grâce mon parti pris de  " lectures de feignasse", (et aussi avec un coup de pouce d'Ingannmic) je suis tombée sur ce petit bijou, un Fenêtre sur cour dans l'univers du Paris des années 30-40, à l'allure intemporelle de la solitude d'une vie manquée, qui sent palpiter les autres, sans pouvoir rattraper le temps, à... Lire la Suite →

Octobre, Soren Sveistrup

Premier chapitre, court, percutant, radical,, c'est parti pour un thriller haletant ... 31 octobre 1989, Marius Larsen, se rend à la ferme des Orum pour éviter d'annoncer à sa femme qu'il n'a pas encore l'intention de prendre sa retraite et qu'il compte rester encore à la tête du commissariat de l'île de Mon, au nord... Lire la Suite →

L’ainé des Ferchaux, Simenon

Si Simenon s'est emparé d'un fait divers politico financier de type "scandale de Panama" dans l'époque trouble du colonialisme et de ses crimes, c'est en fait pour causer de bien d'autres choses, des tréfonds de l'âme humaine, disons en risquant la grandiloquence, alors que lui, il balance de l'humain sans état d'âme. Le face à... Lire la Suite →

Le poids de la neige, Christian Guay Poliquin

Il s'est passé quelque chose qui a figé le monde, on ne saura pas exactement quoi. mais la panne a commencé l'été précédent, quelques heures de temps en temps, puis l'électricité revenait, ça passait, et puis de plus en plus souvent, et un jour, plus rien. L'hiver s'est installé au village, quelques-uns sont partis, ceux... Lire la Suite →

La fille de la superette, Sayaka Murata

On ne sait pas si l'héroïne va jusqu'à porter ses tongs sans chaussettes, mais Keiko est, depuis la plus tendre enfance considérée comme étrange par ses parents, sa soeur, la communauté scolaire. Il faut dire que face à un oiseau mort, elle pense plus à le manger qu'à le pleurer. Elle n'en est pas un... Lire la Suite →

Le cas Sneijder, Jean Paul Dubois

Paul Sneijder est l'habituel Paul de Jean Paul Dubois, pas tout à fait le même que dans La succession ou Une vie française, mais avec la même mélancolie solidement chevillée à l'âme, en moins caustique cependant, en plus désespéré. Il faut dire que ce Paul là a toutes les raisons de vaciller, piégé dans le... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑