Aux printemps des monstres, Philippe Jaenada

1964 est l'année de la disparition de Luc Taron, 11 ans, chaussettes rouges, culotte courte, polo bleu roi, et surtout pas bleu marine, la nuance du détail est un des plaisirs tatillons dont se nourrit le récit et notre plaisir s'en décuple ... 1964 est aussi l'année de naissance de l'auteur et le jour de... Lire la Suite →

Mécanique de la chute, Seth Greenland

Bienvenu dans l'univers plus que confortable des Gladstone, empire familial fondé par le père de Jay et son frère, exilés de la lointaine Europe centrale et répondant au nom de Glastein à leur arrivée à New York. Les pères fondateurs ont fait fortune dans l'immobilier et leurs descendants, tout en poursuivant une ambition architecturale (... Lire la Suite →

L’audacieux monsieur Swift, John Boyne

Machiavel littéraire, Maurice Swift prend dans les filets de sa beauté insolente des proies dont il va sucer la moëlle jusqu'à l'os pour satisfaire son ambition, devenir un grand écrivain ( comprendre un écrivain reconnu et adulé des médias, appartenant à la jet set) et ceci à n'importe quel prix ;  son corps, son charme,... Lire la Suite →

Entre fauves, Colin Niel

Dans ce roman, il y a deux types de fauves, ceux victimes des commerces des hommes, des circuits de safaris, du goût pour le trophée sauvage, pour le plaisir de la traque, le fauve comme un cadeau d'anniversaire ... et l'autre fauve "celui qui survit tapis au fond de nos tripes", c'est ainsi que l'exergue... Lire la Suite →

Vanda, Marion Brunet

Comme dans L'été circulaire, le cadre où évoluent les personnages est une ville du sud de la France, plus grande, plus urbaine mais avec la même atmosphère plus crasseuse que provençale, davantage du côté des déclassés que des cigales. Vanda vit avec son fils de six ans, Noé, dans un cabanon sur la plage. Elle... Lire la Suite →

Américan Dirt, Jeanine Cummins

Le roman préféré de Lydia est l'amour au temps du choléra. Elle est libraire à Acapulco et le soir, elle coupe des herbes aromatiques pour parfumer les plats qu'elle sert à Sébastian, son mari et Luca, son fils de huit ans, tout en écoutant d'une oreille compatissante à la radio les récits de la misère... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑