Aux animaux la guerre, Nicolas Mathieu

Dans les Vosges, sur les murs du local syndical de l'usine Vélocia, les affiches syndicales tendent encore leurs slogans qui fleuraient la victoire. Elles sont d'un autre temps, celui où les ouvriers pouvaient faire trembler les patrons, celui où la culture ouvrière donnait une légitimité au travail qui bousillait les corps pour un SMIC ;... Lire la Suite →

L’été de Katya, Trevanian

Il me reste peu de romans à lire de cet auteur à multiples facettes, et force est de constater qu'avec ce titre, il change encore de registre. Après le western crépusculaire d'Incident à Twenty mile, le polar urbain de The Main, l'hétéroclite roman d'espionnage de Shibumi, l'auteur se frotte au thriller psychologique qui fleure bon... Lire la Suite →

Un jour ce sera vide, Hugo Lidenberg

Sur une plage normande d'une station balnéaire, n enfant de dix ans joue avec une méduse. Il l'ausculte avec un bâton, curieux de cette gélatine qui le tire, pour un moment, de son ennui ... Un garçon de son âge s'approche et suggère de jouer à la tuer, pour voir. Pour le narrateur, c'est le... Lire la Suite →

De purs hommes, Mohamed Mbougar Sarr

Ndéné Gueye a été un professeur de lettres engagé dans son université de Dakar. Il a voulu secouer la poussière de l'enseignement de littérature comparée, remplacer les pontes de la littérature française du XIX ème siècle par du sang neuf, des voix contemporaines qui causeraient un peu plus de l'ici et maintenant du Sénégal. Trois... Lire la Suite →

Une saison à Hydra, Elizabeth Jane Howard

J'avoue que j'ai lu ce titre par frustration, la sortie du second tome de la de la Saga des Cazalet en poche se faisant sérieusement attendre. Sans être complétement dupe de la politique éditoriale qui mise sur cette frustration. Je m'attendais donc à être dubitative, mais il y avait Hydra dans le titre, et j'ai... Lire la Suite →

Blizzard, Marie Vingtras

Quatre personnages sont aux prises avec une tempête, dans le fin fond de l'Alaska, et dans le fin fond aussi de vies intérieures et antérieures. Au départ, au tout départ seulement, je me suis dit que, pour un trou aussi paumé, ça faisait quand même de personnages tourmentés au mètre carré, et à pieds dehors... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑