Plage de Manaccora, Philippe Jeanada

Ce que j'aimerais comprendre, maintenant, c'est pourquoi j'ai si longtemps pensé que Jeanada n'était pas un auteur pour moi ... 1997, une amie m'offre Le chameau sauvage, fraîchement sorti. J'en lis trois pages. Pas pour moi .... Verdict implacable, tu à ladite amie (qui se reconnaîtra peut-être ....). Lors des jardins d'hiver, totalement conquise par... Lire la suite →

Publicités

Une longue impatience, Gaëlle Josse

Ce roman est plein d'embruns et de larmes retenues, alors que la vague, puissante et prégnante, du chagrin d'être femme et mère, envahit Anne, vacillante au bord de l'attente insupportable d'avoir laissé partir son fils, Louis, 16 ans. Anne vit rue des Ecuyers, dans la belle demeure du pharmacien Etienne Quemeneur, son mari. Elle y... Lire la suite →

Les évaporés, Thomas B.Reverdy

Expérience étrange que celle de Richard B., plongé par l'amour d'une fille qui ne l'aime pas vraiment du même amour que lui, dans un pays, le Japon, auquel il ne comprend rien, chargé d'une enquête dont il ne maîtrise pas le début du point mort. Richard B. est détective privé à San Francisco, mais rien... Lire la suite →

Le dimanche des mères, Graham Swift

Le dimanche des mères est une sorte de jour de congé à part, en cette Angleterre surannée et compassée, so british comme on l'aime. En cette année de 1924, il tombe le 30 mars, ce qui n'a aucune importance  pour Jane, la narratrice, puisque, orpheline, elle n'a pas de parente à qui rendre visite. En... Lire la suite →

La neige noire, Paul Lynch

Comme le titre l'indique, on patauge un peu dans l'épaisseur du désespoir dans la famille Kane, comté du Donegal, Irlande, 1945 en théorie, dans un trou de l'espace temps qui a les racines profondes dans la misère.  Barnabas Kane a dû s'exiler aux USA bien avant la deuxième guerre, poussé enfant sur un bateau par... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑