Back up, Paul Colize

Moi qui avait du mal depuis quelques temps à trouver un polar qui impulse rythme, suspens, personnages crédibles et atmosphère à couper au couteau et plume au cordeau, ben, voilà qui est fait. Ce thriller d'un auteur belge, que je ne connaissais pas, a l'exact tempo que je recherchais. On plonge dans le monde du... Lire la Suite →

Nous arrivons, Patrick Moncoeur

Après une traversée trépidante de la ville de Maiduguri, au nord du Nigéria, traversée menée par Jibril, de sa chambre sauna où il tente une douche avare d'eau, puis par les rues où pauvreté et violence font des petits miséreux des proies faciles pour fonctionnaires véreux, le jeune homme s'installe dans le refuge relatif du... Lire la Suite →

El ultimo lector, David Toscana

Il y a des millénaires, le village d'Icamole était le fond d'un océan. On peut encore y trouver des nautiles, entre les figuiers de Barbarie qui remplacent les algues qui se balançaient au gré des courants sous marins. Aujourd'hui, par contre, Icamole est complétement à sec, au point que c'est de Vila de Garcia, la... Lire la Suite →

La maison aux esprits, Isabel Allende

La saga familiale débute au milieu du XIX ème siècle au chili, dans la capitale, et s'y clôt, dans les caves de la torture de Pinochet. quelques temps après la chute orchestrée de la démocratie qu'avaient tentée les Chiliens. Un presque siècle avant que les ténèbres ne fassent taire les voix de certains des personnages,... Lire la Suite →

Rouge Brésil, Jean Christophe Rufin

La plume aventureuse de Rufin plonge souvent dans l'histoire. Pour ce titre, c'est celle de la colonisation du Brésil.  Une toute petite colonisation, en fait, et même pas une vraie, puisqu'elle n'a duré que deux ans, sur une île minuscule de la baie de Rio, et qu'elle fut un échec, un désastre, une défaite complète... Lire la Suite →

Sous le soleil qui brûle, Hoai Huong Nguyen

Tuan, la quarantaine solitaire et exilée, est perdu de nostalgie. Dans la forêt de Chantilly, à la recherche des premières jonquilles, c'est le parfum des odelettes de Nerval qui viennent aux narines, et aussi les silhouettes de ses filles du feu, mi fées, mi sorcières, Sylvie, Angélique et autres sylphides fantastiques ancrées dans les légendes... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑