Au revoir là haut, Pierre Lemaitre, Christian de Metter

Quand cette adaptation est parue, franchement, je l'ai boudée. Pas du tout tentée par ce qui me semblait ne pouvoir être qu'un remake avec des trous.  L'histoire d'Albert maillard et Edouard Péricourt est tellement foisonnante de seconds couteaux tout aussi réjouissants et indispensables que les deux Pieds Nickelés de l'arnaque aux monuments aux morts, que... Lire la Suite →

Publicités

Last man, Bastien Vives, Balak, Sanville

Un manga vraiment manga, qui n'est pas vraiment un manga non plus, drôle,  dynamique, pas méchant pour rien et totalement addictif.

Zaï zaï zaï zaï, Fabcaro

Tout commence au festival quai des bulles. Avec fifille, on s'arrête devant un stand pour une raison hautement littéraire. C'est le stand des éditions "6 pieds sous terre" et leur logo est un ornithorynque.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑