Le tour du monde du roi Zibeline, Jean Christophe Rufin

Un couple atypique et flambloyant capte l'attention, comme des Shérazades, du vieillissant Benjamain Franklin qui en oublie presque ses rhumatismes. Il s'agit du comte Auguste Benjowsk et de la comtesse Aphanasie, venus plaider la cause de Madagascar auprès de l'influent américain. Lui est boucané, elle est d'une fraîche beauté et leur deux destins sont hors... Lire la Suite →

Publicités

Le lys de Brooklyn, Betty Smith

Le lys, Francie Nolan a neuf ans au début du récit, et vingt ans à la fin. Elle met donc 694 pages à grandir de onze ans et sa famille à sortir de la grande pauvreté. C'est parfois très attachant, mais quand même un peu long, parce qu'elle grandit bien naïvement dans un quartier qui... Lire la Suite →

Né d’aucune femme, Franck Bouysse

Le premier chapitre et le second sont pris en charge par deux voix anonymes, l'enfant et l'homme, de respectivement deux et trois pages, on y entend de la noirceur et de la perte, mais c'est tout. Il faudra aller jusqu'à la fin pour leur donner une identité fiable et reconstituer le secret de la filiation... Lire la Suite →

A l’orée du verger, Tracy Chevalier

Le roman alterne récits à la première personne et forme épistolaire. Au début, il y a plusieurs voix et à la fin reste celle de Robert, celui qui a quitté l'enfer familial plombé par un lourd secret et qui, à force de fuir, va trouver sa route. La famille de Robert, les Goodenought, sont des... Lire la Suite →

Le pouvoir du chien, Thomas Savage

Dans le Montana des années 20, le ranch des frères Burbank, Phil et Georges,  est prospère. Ils le dirigent en une entente quasi parfaite. Ils sont tous les deux célibataires, autour de la quarantaine, efficaces, durs à la tâche, ancrés dans leurs terres, peu sociables et peu tentés de l'être. Les Vieux parents ont pris... Lire la Suite →

Circé, Madeline Miller

Ce n'est pas parce que l'on est une nymphe mythologique qu'on a une vie de rêve, ce n'est pas non plus parce que l'auteure lui donne une voix inédite qu'elle est palpitante à entendre. A vrai dire, Circé est plutôt gnan gnan, elle passe son temps à se plaindre, papa Hélios ne s'occupe pas d'elle,... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑