L’été de Katya, Trevanian

Il me reste peu de romans à lire de cet auteur à multiples facettes, et force est de constater qu'avec ce titre, il change encore de registre. Après le western crépusculaire d'Incident à Twenty mile, le polar urbain de The Main, l'hétéroclite roman d'espionnage de Shibumi, l'auteur se frotte au thriller psychologique qui fleure bon... Lire la Suite →

Maison de jour, maison de nuit, Olga Tokarczuk

La quatrième de couverture situe l'action en Basse Silésie ( mais d'ailleurs, peut-on parler d'action ...), dans un village proche de la frontière tchèque et que le régime communiste vient de tomber ... Pourquoi pas ... entre autres possibilités ... car les couches des temps et des espaces se chevauchent et se déploient en dehors... Lire la Suite →

Dernier requiem pour les Innocents, Andrew Miller

En cette fin de XVIII ème, un jeune ingénieur normand, de la Normandie bien rurale, mais quand même ingénieur ( enfin, disons qu'il a réalisé une passerelle d'agrément dans un jardin d'un aristocrate), débarque à Versailles. Un Versailles labyrinthique, poussiéreux, immobile, figé, où un ministre perruqué lui confie une mission à faire frémir les narines... Lire la Suite →

La fiancée du loup, Aino Kallas

Alors là, ce livre là, si Keisha l'a lu, je me transforme en loup garou à paillettes ! D'abord, c'est un titre écrit en finois, mais ce doit être un finois si particulier ( je n'y connais évidemment rien en finois ...) qu'il y a de mentionné cinq noms de traducteurs ( à moins qu'il... Lire la Suite →

Mon nom est Jamaïca, José Manuel Fajardo

Dana et Tiago sont tous les deux spécialistes de l'histoire du judaïsme espagnol. Ils se retrouvent à Tel Aviv pour le deuxième congrès international des maranes espagnols. Ces deux là se connaissent si bien, et depuis tellement longtemps qu'on ne pourrait croire qu'ils se jettent quasiment l'un sur l'autre pour passer la frontière de l'aventure... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑