Aux printemps des monstres, Philippe Jaenada

1964 est l'année de la disparition de Luc Taron, 11 ans, chaussettes rouges, culotte courte, polo bleu roi, et surtout pas bleu marine, la nuance du détail est un des plaisirs tatillons dont se nourrit le récit et notre plaisir s'en décuple ... 1964 est aussi l'année de naissance de l'auteur et le jour de... Lire la Suite →

Un colosse, Pascal Dessaint

Le colosse est Jean Pierre Mazas, un paysan taiseux, dur à la tache, métayer exploité comme tous les autres par le maître du domaine, celui qui possède le château surplombant le petit village de Montastruc, pas loin de Toulouse. De sa vie, on n'en aurait rien su si il n'avait été un géant, mesurant plus... Lire la Suite →

1793, Niklas Natt Och Dag

Outre le nom de l'auteur, déjà assez exotique par rapport au banal nom et prénom, ce polar suédois ne manque pas d'originalité par comparaison avec d'autres enquêtes venues du froid, argument de vente devenu d'une banalité parfois décevante et conventionnelle : le froid, la rudesse des relations humaines, la violence des crimes, l'enquêteur bancal ...... Lire la Suite →

Vincent qu’on assassine, Marianne Jaeglé

L'auteure, comme le titre l'indique, part d'une hypothèse, Van Gogh a été assassiné. Dans le champ près d'Anvers sur Oise, en juillet 1890, il n'a pas retourné une arme contre lui, il n'a pas vraiment voulu mourir, il a laissé faire la bêtise d'un jeune fils de bonne famille, qui ne voyait en lui qu'un... Lire la Suite →

Tous les péchés sont capitaux, Daria Desombre

Andreï Yakoulev, enquêteur à la Petrovka voit d'un très mauvais œil l'arrivée de la stagiaire pistonnée qu'on lui impose, la très jeune Macha Karavaï. D'abord parce qu'elle est pistonnée, ensuite parce qu'elle est très jeune, parce qu'elle est très grande, et que, par principe, Andreï est contre la mode des grandes bringues, parce qu'elle est... Lire la Suite →

Comment j’ai rencontré les poissons, Ota Pavel

La géographie de ce livre est essentiellement aquatique : mares, rivières, ruisseaux de la Tchécoslovaquie et ses eaux poissonneuses où règnent les carpes et les anguilles insaisissables Le temps est celui des souvenirs du narrateur, enfant et jeune adulte, pendant, avant ou juste après la deuxième guerre mondiale, vue principalement à travers les conséquences de... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑