Le bureau d’éclaircissement des destins, Gaëlle Nohant

Le bureau d'éclaircissement des destins est basé depuis la fin de la seconde guerre mondiale dans un petit village en Allemagne, Bad Arolsen, dont le passé est clairement nazi. Irène y vit depuis 25 ans et travaille sur les nombreux dossiers encore accumulés et elle recherche, inlassablement encore, une vérité possible sur les disparus des... Lire la Suite →

Le royaume désuni, Jonathan Coe

La famille Lamb vit dans un petit écrin de chocolat anglais, Bournville, ainsi nommée pour faire chic. L'image de la marque Caadbury est en-deça de celle des chocolatiers européens, dont la composition moins grasse des produits donnera lieu bien plus tard dans le récit, à un épisode satirique délicieux. Bournville a été construite selon les... Lire la Suite →

L’inventeur, Miguel Bonnefoy

Augustin Mouchot, n'a pas seulement un nom assez ridicule, il ne semble, au départ, voué à aucun destin. Aucune muse, aucune fée ne s'est penchée sur son berceau de fils de serrurier de la Côte d'or, si ce n'est la fée de la poisse. Né au début de l'ère industrielle, le monde dans lequel il... Lire la Suite →

Ecoute la pluie tomber, Olivia Ruiz

Dans un petit café de Marseillette, quatre soeurs ( je crois, parce que c'est un peu confus, côté personnages) sont espagnoles jusqu'au bout des humeurs ... C'est le royaume des excès de famille, ça déborde. Abandonnée par leurs républicains de parents, la fratrie a connu la retirada, même si la narratrice, Carmen, étant la cadette,... Lire la Suite →

Blackwater 1 : la crue, Michaël Mcdowell

1919, Perdido, la petite ville est engloutie par les eaux boueuses des rivières en crue. Deux hommes, un noir et un blanc, sillonnent en canot entre les bâtiments immergés. Au milieu de l'eau noire et immobile, le premier étage de l'hôtel Osceola surnage quelque peu. La ville a été totalement évacuée depuis quatre jours, le... Lire la Suite →

Partie italienne, Antoine Choplin

Cette partie se joue en 100 pages à peine. Entre histoire d'amour genre coup de foudre improbable, passion pour les échecs, il y traine un air de tango, un gout de Campari, mais aussi un grand père assassiné à Auswitchz ... C'est joliment écrit mais quelque peu disparate ... Gaspar est un artiste parisien. La... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑