Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy

Avec ce roman, j'ai l'impression d'avoir pris un bain de campagne anglaise, la vraie, celle des cartes postales. Il sent le beurre frais et le lait caillé, les moutons bien propres et l'herbe mouillée sous la lune des escapades amoureuses et sages dans les chemins creux du bocage, entre deux vallons et à perte de... Lire la Suite →

L’équilibre du monde, Mistry la chaîne des lectrices ….

A la faveur d'une faiblesse d'une amie grande lectrice, j'ai  profité de son immobilisation forcée ( une rupture du talon d' Achille, ce qui est quand même, une blessure digne de sa connaissance du grec) pour lui porter un gros tas de livres (j'aime bien porter des gros tas de livres quand la lectrice ne... Lire la Suite →

La route des Indes, E.M. Forster

La cité de Chandrapore offre peu d'intérêt, elle n'est pas vraiment belle, ni vraiment exotique, le Gange n'y est même pas majestueux, juste sale. Les colons anglais l'administrent sans passion, dans une routine écrasée par la chaleur, la moiteur, dans une indifférence agacée vis-vis des habitants. Il y a bien ces fameuses grottes que l'on... Lire la Suite →

Belgravia, Julian Fellowes

Un autre opus du scénariste de Downton Abbey, les mêmes ingrédients, moins les images, évidemment,  mais aussi sans  la classe chic de la série, et du côté des maîtres, et du coté des domestiques qui a  en fait le charme. (de la série, pas de ce livre) Du côté de la presque haute, il y... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑