Aveu de faiblesses, Frédéric Vignier

Yvan a seize ans, et il est laid, gros, naïf, un peu stupide, du moins c'est ce que tout le monde pense, dont lui et sa mère., ce qui n'empêche pas leur relation d'être fusionnelle, au contraire. Depuis sa naissance, sa mère est persuadée qu'une telle laideur ne peut que cacher un génie précoce. Ce... Lire la Suite →

Publicités

L’ancre des rêves, Gaëlle Nohant

A vingt minutes de la baie de Saint Jacut, entre Saint Malo et Dinard, dont on voit les lumières, une jeune mère de famille, Enogat, abrite des flots de la Manche ses quatre fils, Benoit, Lunaire, Guinoux et le petit dernier, Samson. Le père ne comprend pas trop mais laisse faire, elle vient d'une famille... Lire la Suite →

La grande à bouche molle, Philippe Jaenada

Ayant lu Jaenada à l'envers, je fais le chemin vers le début à rebours. Ainsi, j'ai lu la deuxième veine ( la veine redresseur de faits divers) dans le désordre par rapports aux parutions : La petite femelle, puis La serpe, et enfin Sulak. Depuis, je remonte vers Le chameau sauvage, consciencieusement. Avec ce titre,... Lire la Suite →

L’été des quatre rois, Camille Pascal

Le roman met 642 pages à raconter la chute de Charles X et la confiscation de la République par les modérés qui allèrent chercher par la culotte Philippe d'Orléans pour éteindre le feu qu'ils avaient allumé (pour être claire et ne pas se gourer de Philippe d'Orléans, celui-ci est le cousin de la branche cadette... Lire la Suite →

La nuit des béguines, Aline Kener

Dans le Paris du début du quatorzième siècle, tourmenté des pieds jusqu'à la tête du royaume par la peur des hérésies, sous le ciel où bientôt vont s'éparpiller les cendres des Templiers, se pelotonne une communauté de femmes, religieuses, et pourtant libres des règles monastiques : une antithèse qui est suspecte, forcément, et fermera la... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑