La promesse, Chaïm Potok

Ce roman est la suite de L'élu, mais il ne tient pas vraiment, justement cette promesse ... ( facile ...). On retrouve bien les deux personnages, Reven Malker et Dany Sauders, jeunes adultes mais plus lisses que lorsqu'ils étaient adolescents, et pourtant toujours confrontés à leurs contradictions et à celles de leurs communautés juives (... Lire la Suite →

Un colosse, Pascal Dessaint

Le colosse est Jean Pierre Mazas, un paysan taiseux, dur à la tache, métayer exploité comme tous les autres par le maître du domaine, celui qui possède le château surplombant le petit village de Montastruc, pas loin de Toulouse. De sa vie, on n'en aurait rien su si il n'avait été un géant, mesurant plus... Lire la Suite →

La sonate à Bridgetower, Emanuel Dongala

Frédérick de Augustus Bridgetower se dit prince d'Abyssinie, C'est vêtu d'un caftan brodé et coiffé d'un somptueux turban à la turque qu'il assiste,  flamboyant, au premier concert de son fils de neuf ans à Pais, en 1789, devant un parterre d'aristocrates assoiffés de plaisirs et de nouveautés, d'autant plus si ils sonnent avec un poil... Lire la Suite →

Une île bien tranquille, Pascale Dietrich

Le choix de ce roman sur les étagères de ma librairie provient d'une de mes confusions mentales. Mes neurones m'infligent souvent des tenaces mots valises dont je ne peux me dépêtrer, et là, j'ai fait un auteur valise, fusionnant Pascale Dietrich et Hanalore Cayre. Mais si les deux noms n'ont rien à voir, il y... Lire la Suite →

Betty, Tiffany Mac Daniel

La famille de Betty s'est faite d'errances, d'abord géographiques, puis psychologiques, voire magiques, que cette magie soit noire ou blanche. Le père,  Landon Carpenter,  a l'âme Cherokee d'une autre époque, celle des légendes, des plantes, des nuages, d'un savoir faire de rien un tout, d'écouter la terre et en tirer la force d'être père. Mais... Lire la Suite →

Le messager, L.P Hartley

Léon Colston est un collégien anglais qui rêve d'un avenir brûlant, il est persuadé que l'année 1900, qui s'ouvre devant lui, est celle de tous les possibles. mais c'est en cet été qu'il va définitivement se brûler les ailles et c'est un narrateur vieillissant, solitaire, à la vie monotone et sans amour qui rouvre le... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑