Sous les pavés, les pages

C'est le titre que mes acolytes complices en coopération de lectures avons choisi d'illustrer dans le cadre d'un projet autour de la ville, des villes, de l'architecture, de l'urbanisme, des habitats, des murs qui séparent ou qui joignent les solitudes et les révoltes, actuelles, futures, anciennes ... Sachant mon modeste lectorat (modeste par la taille,... Lire la Suite →

Solak, Caroline Hinault

Lorsque la nouvelle recrue est descendue par câble de l'hélico du ravitaillement, tout de suite, le narrateur pressent que quelque chose cloche. Cette silhouette juvénile n'a rien à faire dans le désert glacé de Solak, dans la Centrale au bord du cercle polaire arctique. On est à la fin de l'été, il y a encore... Lire la Suite →

Le silence d’Isra, Etaf Run

L'histoire d'Isra Hadid commence en 1990, à Bir Zeit, en Palestine, elle a 17 ans et il est temps de la marier. Elle fréquente une école pour filles mais l'essentiel de son éducation ( si l'on peut utiliser ce mot ...) est celle de son destin de femme, l'obéissance, et sa vocation, le bayt wa... Lire la Suite →

L’attaque du Calcutta-Darjeeling, Abir Mukherjee

La réussite de ce polar est dans la restitution de la situation coloniale en Inde, ou plutôt à Calcutta, pendant l'entre deux guerres, au moment où commencent les mouvements de résistance au colonialisme britannique et où l'alternative pacifique oscille avec les actes terroristes. Le personnage principal, l'enquêteur Sam Wyncham débarque dans l'Empire et cette technique... Lire la Suite →

Maison de jour, maison de nuit, Olga Tokarczuk

La quatrième de couverture situe l'action en Basse Silésie ( mais d'ailleurs, peut-on parler d'action ...), dans un village proche de la frontière tchèque et que le régime communiste vient de tomber ... Pourquoi pas ... entre autres possibilités ... car les couches des temps et des espaces se chevauchent et se déploient en dehors... Lire la Suite →

Au delà de la mer, Paul Lynch Deux hommes dans un bateau. Bolivar et Hector prennent la mer. Hector est réticent, Bolivar inflexible. Il faut partir. Bien vite, c'est la panne de moteur et la solitude au milieu de l'immensité maritime. Cette solitude va les obliger à se révéler, à se dévoiler. Les périodes de... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑