Un blanc, Mike Biermann

Un blanc joue de la polysémie du titre, mais on peut quand même dire qu'il s'agit de l'histoire loufoque d'une expédition polaire, ou d'une nef des fous en goguette. Epopée burlesque, elle ne mène qu'à constater la vacuité de ces explorateurs. En même temps, on en rit pas mal jaune.  Quand l'astrofant prend la mer... Lire la Suite →

Incident à Twenty-Mile, Trévanian

Lorsque le jeune Dubcheck arrive à Twenty Mile, il ne possède qu'une vieille pétoire inutilisable, héritage pesant de son père, par ailleurs décédé, comme sa mère, en des circonstances troubles dont l'éclairage varie au fil du roman. Le jeune homme provoque l'émoi dans cette ville vouée à devenir fantôme. les quinze habitants n'ont pas vu... Lire la Suite →

La panthère des neiges, Sylvain Tesson

Sylvain Tesson tente la lenteur, et même l'immobilisme, ce n'est pas la posture qui lui convient le mieux. Le funambule, à l'affut au Tibet n'est pas des plus à l'aise, entre réflexions politiques sur les dégâts de l'emprise chinoise, la disparition des espèces animales, la tentation du Tao, l'opium de la Baghavad-gita le console encore... Lire la Suite →

Les falsificateurs, Antoine Bello

Brillant, troublant et jubilatoire, ce roman est une magistrale entourloupe qui raconte des entourloupes, c'est un roman en trompe l’œil, un nautile. On va de spirales en spirales pour arriver nul part encore car les héros, quand ils nous quittent, sont en partance pour de nouvelles aventures. Les héros sont les falsificateurs (il n'y a... Lire la Suite →

A l’orée du verger, Tracy Chevalier

Le roman alterne récits à la première personne et forme épistolaire. Au début, il y a plusieurs voix et à la fin reste celle de Robert, celui qui a quitté l'enfer familial plombé par un lourd secret et qui, à force de fuir, va trouver sa route. La famille de Robert, les Goodenought, sont des... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑