Le bureau d’éclaircissement des destins, Gaëlle Nohant

Le bureau d'éclaircissement des destins est basé depuis la fin de la seconde guerre mondiale dans un petit village en Allemagne, Bad Arolsen, dont le passé est clairement nazi. Irène y vit depuis 25 ans et travaille sur les nombreux dossiers encore accumulés et elle recherche, inlassablement encore, une vérité possible sur les disparus des... Lire la Suite →

Le royaume désuni, Jonathan Coe

La famille Lamb vit dans un petit écrin de chocolat anglais, Bournville, ainsi nommée pour faire chic. L'image de la marque Caadbury est en-deça de celle des chocolatiers européens, dont la composition moins grasse des produits donnera lieu bien plus tard dans le récit, à un épisode satirique délicieux. Bournville a été construite selon les... Lire la Suite →

Ecoute la pluie tomber, Olivia Ruiz

Dans un petit café de Marseillette, quatre soeurs ( je crois, parce que c'est un peu confus, côté personnages) sont espagnoles jusqu'au bout des humeurs ... C'est le royaume des excès de famille, ça déborde. Abandonnée par leurs républicains de parents, la fratrie a connu la retirada, même si la narratrice, Carmen, étant la cadette,... Lire la Suite →

La carte postale, Anne Berest

L'autrice dit avoir voulu raconter le roman de ses ancêtres, les Rabinovitch, dont la grande histoire a d'ors et déjà fait un roman tragique. Sa mère, Leïla, a reconstitué les archives de la mémoire familiale dans des boites, qu'elle a accumulé sur les étagères de son bureau enfumé. Cette mémoire a été tue par la... Lire la Suite →

Le vol du faucon, Daphné Du Maurier

Daphné du Maurier a beau être une de mes autrices préférées, il faut bien admettre que de temps en temps, elle se répète en tirant sur les mêmes ficelles du retour du passé et des fantômes qui rôdent dans les ruelles obscures, les circonvolutions d'une mémoire faillible. Armino semble être quasiment une réplique de la... Lire la Suite →

Un long moment de silence, Paul Colize

Stanislas Kervyn, 58 ans, a fait fortune dans l'informatique. Il n'a jamais connu son père assassiné par hasard, alors qu'il n'avait pas un an. Sa mère est décédée quelques années auparavant en murmurant des regrets énigmatiques. Stan est un solitaire, il a un fils qu'il ne voit jamais, il s'en est débarrassé après la mort... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑