Le livre que je ne voulais pas écrire, Erwan Larher

Il y a un peu plus d'un an, je passe une belle tranche de rire avec Marguerite n'aime pas ses fesses. En lisant la postface, toute légèreté s'envole. Erwan Larher y précise que les épreuves de ce roman ont été relues et achevées entre hôpital et rééducation après l'attentat du Bataclan dont il fut une... Lire la Suite →

Marguerite n’aime pas ses fesses, Erwan Larher

Mais comment peut-on être aussi cruche, nunuche, coincée, et être entourée d'autant de pervers narcissiques, et traverser le roman avec autant de fraîcheur candide ?

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑