Mon nom est Jamaïca, José Manuel Fajardo

Dana et Tiago sont tous les deux spécialistes de l'histoire du judaïsme espagnol. Ils se retrouvent à Tel Aviv pour le deuxième congrès international des maranes espagnols. Ces deux là se connaissent si bien, et depuis tellement longtemps qu'on ne pourrait croire qu'ils se jettent quasiment l'un sur l'autre pour passer la frontière de l'aventure... Lire la Suite →

Trouble, Jeroen Olyslaegers

Il y a dans ce roman un procédé similaire à celui utilisé par Jonathan Littell dans Les bienveillantes, puisqu'il s'agit du récit à la première personne des agissements d'un salaud pendant la seconde guerre mondiale. Cependant,  il s'agit ici d'un salaud ordinaire, un Lacombe Lucien qui vit à Anvers, et qui plus est, un Lacombe... Lire la Suite →

Asta, Jonkalman Stefansson

Durant toute sa vie sinueuse, Asta a voulu être heureuse. Elle a tenté de trouver son point d'équilibre. C'est l'histoire d'une femme qui n'a pas vu le temps passer et qui n'a peut-être, pas encore tout perdu ... Asta écrit des lettres à son amour qui est parti, lassé de ses fredaines, de ses excès.... Lire la Suite →

Né d’aucune femme, Franck Bouysse

Le premier chapitre et le second sont pris en charge par deux voix anonymes, l'enfant et l'homme, de respectivement deux et trois pages, on y entend de la noirceur et de la perte, mais c'est tout. Il faudra aller jusqu'à la fin pour leur donner une identité fiable et reconstituer le secret de la filiation... Lire la Suite →

La somme de nos folies, Shih-Li Kow

En Malaisie, le tourisme se fait industrie, la croissante économique bat son plein, la course aux progrès technologiques fait pousser les villes comme des champignons anarchiques. Du moins, on peut le supposer car à Lubok Sayona, il ne se passe vraiment pas grand chose, du moins en apparence. La ville, qui a des allures de... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑