Meurtres à Willow Pond, Ned Crabb

Agatha Christie est transposée dans le Maine, dans un camp de pêche de luxe, un lodge, Willow Pond, aussi fructueux en poissons qu'en source de revenus et qu'en rancœurs familiales. Les ingrédients british prennent la couleur locale. La pêche au black bass remplace le golf et l'élégance aristocratique est mise à mal par des personnages... Lire la Suite →

Publicités

Au revoir là haut, Pierre Lemaitre, Christian de Metter

Quand cette adaptation est parue, franchement, je l'ai boudée. Pas du tout tentée par ce qui me semblait ne pouvoir être qu'un remake avec des trous.  L'histoire d'Albert maillard et Edouard Péricourt est tellement foisonnante de seconds couteaux tout aussi réjouissants et indispensables que les deux Pieds Nickelés de l'arnaque aux monuments aux morts, que... Lire la Suite →

La sérénade d’Ibrahim Santos, Yamen Manai

Cette année, je ne suis passée qu'une brève journée à Étonnants voyageurs, et je n'ai assisté, par le grand des hasards, en plus, qu'à une seule rencontre. Mais ce fut une belle rencontre. D'abord entre deux des écrivains présents, Yamen Manai et Miguel Bonnefoy, et ensuite avec le public, conquis par les prestations orales des... Lire la Suite →

A vol d’oiseau, Graig Johnson

La fille de Walt Longmire doit se marier. C'est prévu depuis au moins trois tomes, mais là, c'est sûr, Walt va devoir laisser sa fille adorée rejoindre officiellement la famille de Vic (son assistante, à l'occasion son amoureuse (même si ce terme la ferait bondir comme une soupape ébouillantée). En attendant la cérémonie, le shérif... Lire la Suite →

Plage de Manaccora, Philippe Jeanada

Ce que j'aimerais comprendre, maintenant, c'est pourquoi j'ai si longtemps pensé que Jeanada n'était pas un auteur pour moi ... 1997, une amie m'offre Le chameau sauvage, fraîchement sorti. J'en lis trois pages. Pas pour moi .... Verdict implacable, tu à ladite amie (qui se reconnaîtra peut-être ....). Lors des jardins d'hiver, totalement conquise par... Lire la Suite →

Les hauts du bas, Pascal Garnier

Edouard Lavenant est un vieillard qu'en un premier temps, on apprécie détester. Il a quitté Lyon et son travail d'homme de loi et d'ordre, suite à un malaise, et pour raison médicales, il a installé sa carcasse grinçante à Rémusat, petit village de la Drôme aux accents provençaux. Qu'il ne goûte guère même si lorsque... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑