Une machine comme moi, Ian McEwan

1982, un retour en arrière futuriste, le monde est presque pareil à quelques différences près, certaines majeures pour la fiction : Alan Tuning a poursuivi ses recherches et est toujours actif, les Beatles n'ont pas perdu John Lennon et sortent un nouvel album, l'Angleterre rentre en guerre contre les Malouines et subit une déculottée patriotique... Lire la Suite →

L’intérêt de l’enfant, Ian McEwan

Fiona Maye a presque soixante ans. Ce presque qui fait trembloter la plupart des femmes, l'indiffère. Magistrate spécialiste du droit des familles, on dit d'elle qu'elle est encore belle, mais froide, distante. Sauf quand elle chante. Dans son grand appartement chic et sans enfant, Fiona travaille. Elle a un mari, un bel homme qui a... Lire la Suite →

Délire d’amour, Ian McEwan

Entre Ian Mc Ewan et moi, c'est une histoire en dents de scie, avec des bas ("Le jardin de ciment"), des hauts, la plupart du temps, ("Samedi"), voire des hauteurs nirvanalesques, de Nirvana lecturesques ( "Sur la plage de Chesnil"). Bon, évidemment, lui il n'est pas au courant qu'il a une histoire avec moi. Et comme... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑