Ce que Frida m’a donné, Rosa Maria Unda Souki

Je dois avouer que je n'ai pas d'appétence particulière pour Frida Khalo, ni pour ses œuvres. J'en connais les plus célèbres, et comme tout le monde, je vois passer les mugs et autres marchandises à son effigie. Allez savoir pourquoi, j'étais persuadée que ma fille en était férue. Vu sa tête au pied du dernier... Lire la Suite →

Diamants et silex, José Maria Arquedas

Mariano est un simple, un personnage un peu lunaire. Sur sa harpe, se perche un faucon. Dans la petite ville où il est descendu vivre depuis trois ans, quelque peu poussé par son frère hors de son village de la montagne des Andes, on ne se moque pourtant pas de lui, comme des autres indiens.... Lire la Suite →

Tous les hommes sont menteurs, Alberto Manguel

Terradillos, journaliste, mène une enquête sur un auteur sud américain,  personnage qu'il souhaite saisir à travers plusieurs témoignages, dont le premier est celui d'un autre exilé, Manguel lui, même, ou du moins, un double romanesque de l'auteur, auteur qui dit d'ailleurs avoir très peu connu Bevilacqua, le sujet de la quête. Il l'a rencontré après... Lire la Suite →

La veuve des Van Gogh, Camilo Sanchez

Après avoir participé au mois latino américain avec un titre d'un auteur "hors nationalité" mais se déroulant entièrement dans la géographie concernée, ( Rouge Brésil de Rufin), je me suis amusée à faire l'inverse. Camilo Sanchez est argentin, et ce titre, comme son nom l'indique, n'évoque que des paysages européens, et encore, seulement ceux peints... Lire la Suite →

Une chance minuscule, Claudia Pineiro

Le titre est trompeur car avant de pouvoir profiter d'une chance minuscule de pardon, le personnage principal va se trouver écrasé par un hasard, une malchance, d'une extrême violence, à la fois intime et sociale, qui cause la métamorphose de Marilé Lauria en Mary Lohan. Lorsque le récit commence, cela fait vingt ans que la... Lire la Suite →

El ultimo lector, David Toscana

Il y a des millénaires, le village d'Icamole était le fond d'un océan. On peut encore y trouver des nautiles, entre les figuiers de Barbarie qui remplacent les algues qui se balançaient au gré des courants sous marins. Aujourd'hui, par contre, Icamole est complétement à sec, au point que c'est de Vila de Garcia, la... Lire la Suite →

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑