Etés anglais, Elizabeth Jane Howard

En ce premier tome de la saga des Cazalet, deux étés sont contés, tout en contraintes superficielles, frivoles, insouciantes ... Le monde des Cazalet se décline en trois frères, trois belles sœurs, beaucoup d'enfants, de plus en plus d'enfants, une pléthore de domestiques, trois domiciles londoniens, une entreprise de bois précieux, fondée par le patriarche,... Lire la Suite →

Olga, Bernhard Schlink

Olga porte un prénom slave, ses pommettes et la forme de ses yeux ne sont pas non plus typiquement aryens. Elle est pauvre mais ne le sait pas jusqu'au jour où ses parents meurent du typhus et qu'elle est recueillie par une grand mère peu avenante. Elle découvre alors l'univers rural de la Pommeramie où... Lire la Suite →

Les roses fauves, Carole Martinez

Le dernier roman de Carole Martinez est gorgé d'histoires, de belles histoires de femmes et de roses, d'enfants perdus ou oubliés dans des jardins andalous, ou dans les brumes bretonnes. Le hic, est que le petit poucet a oublié des cailloux dans sa course et qu'on s'y perd. Il y a l'histoire de Lola. Dans... Lire la Suite →

L’art de la joie, Goliarda Sapienza

J'entends les commentaires d'ici ... Je sais, tout le monde l'a lu ce pavé incontournable, a suivi Modesta, la si mal nommée, dans son épopée rebelle vers la liberté, ou du moins une forme d'indépendance qu'elle arrache à son sort natal à coups de dents. Fille de rien, de la pauvreté rurale et inculte de... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑