Les sauvages, Sabri Louatah

Quand la politique fiction entraîne la saga familiale dans rock and roll achewiq, il faut se laisser aller !

Publicités

Couleurs de l’incendie, Pierre Lemaitre

Depuis Au revoir là-haut, on a fait un petit bon dans le temps jusqu'en 1927, mais on reste dans le même espace, la famille Pericourt, du moins ce qu'il reste, car le vieux s'est laissé mourir.

Le cas Malaussène, Daniel Pennac

Je l'avais un peu perdu de vue le Benjamin, après mes lectures enamourées du bouc émissaire le plus célèbre de la littérature française, un peu lassée, et c'est un comble, des ficelles qui m'avaient tant plu. Lecteur, lectrice, nous sommes parfois bien pusillanimes et bien ingrats ... de rechigner à jubiler, encore et encore ........ Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑