Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson

Dans sa chute, Sylvain Tesson, n'a rien perdu de son talent, mais quand même un peu de sa superbe allégria qui valsait, au bord du désespoir du dandy caracolant.

Publicités

Il pleuvait des oiseaux, Jocelyne Sancier

Une photographe qui n'a pas encore de nom est à la recherche d'un homme qui en a un peu trop. Boychuck, Ted, Ed, ou Edward, est une légende, un des derniers survivants des grands feux qui avaient ravagé le nord de l'Ontario au début du XXème siècle, des mers de feu, des tsunamis de flammes... Lire la suite →

Le cas Malaussène, Daniel Pennac

Je l'avais un peu perdu de vue le Benjamin, après mes lectures enamourées du bouc émissaire le plus célèbre de la littérature française, un peu lassée, et c'est un comble, des ficelles qui m'avaient tant plu. Lecteur, lectrice, nous sommes parfois bien pusillanimes et bien ingrats ... de rechigner à jubiler, encore et encore ........ Lire la suite →

La mort en Arabie, Thorkild Hansen

Au XVIIIème siècle, le Danemark a voulu rejoindre le cortège des nations civilisées en faisant d'une expédition scientifique le fer de lance de sa gloire. C'est toujours mieux qu'une expédition guerrière, qu'une entreprise colonialiste, et correspond à l'essor vers les Lumières. C'est louable, mais tout ne se passera pas comme prévu, ce dont on est... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑