Tableau de chasse, Rafaël Chirbes

Comment peut-on aimer un livre qui met en avant la seule parole d’un salaud ? (et pourtant j'ai aimé, voire plus).  Qui plus est d’un salaud de la pire espèce, de ceux qui ne se repentent ni ne se considèrent comme tel. Au contraire, juste un homme de devoir, devoir s’enrichir et gravir l’échelle sociale, s’entend ...

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑