Evariste, François Henri Désérable

Un roman biographique, la courte vie d'un mathématicien de génie, où l'on n'apprend rien sur les mathématiques. L'auteur revendique son incompétence dans ce domaine, ce qui tombe bien, vu que s'il avait été compétent, j'aurais lâché l'affaire. Evariste Galois est un génie des maths, je ne saurais donc jamais pourquoi, mais j'ai, par contre, dévoré... Lire la suite →

Publicités

Nous avons toujours vécu au château, Shirley Jackson

Deux sœurs, Mary Katherine et Constance Blackwood, et leur vieil oncle infirme et radoteux , vivent en reclus volontaires dans la demeure des Blackwood, entourés d'un gigantesque parc, de hauts murs, et de la haine des villageois. L'accès au château est fermé par des cadenas et protégé par les incantations magiques de la cadette, Mary.... Lire la suite →

La sérénade d’Ibrahim Santos, Yamen Manai

Cette année, je ne suis passée qu'une brève journée à Étonnants voyageurs, et je n'ai assisté, par le grand des hasards, en plus, qu'à une seule rencontre. Mais ce fut une belle rencontre. D'abord entre deux des écrivains présents, Yamen Manai et Miguel Bonnefoy, et ensuite avec le public, conquis par les prestations orales des... Lire la suite →

A vol d’oiseau, Graig Johnson

La fille de Walt Longmire doit se marier. C'est prévu depuis au moins trois tomes, mais là, c'est sûr, Walt va devoir laisser sa fille adorée rejoindre officiellement la famille de Vic (son assistante, à l'occasion son amoureuse (même si ce terme la ferait bondir comme une soupape ébouillantée). En attendant la cérémonie, le shérif... Lire la suite →

Plage de Manaccora, Philippe Jeanada

Ce que j'aimerais comprendre, maintenant, c'est pourquoi j'ai si longtemps pensé que Jeanada n'était pas un auteur pour moi ... 1997, une amie m'offre Le chameau sauvage, fraîchement sorti. J'en lis trois pages. Pas pour moi .... Verdict implacable, tu à ladite amie (qui se reconnaîtra peut-être ....). Lors des jardins d'hiver, totalement conquise par... Lire la suite →

Une longue impatience, Gaëlle Josse

Ce roman est plein d'embruns et de larmes retenues, alors que la vague, puissante et prégnante, du chagrin d'être femme et mère, envahit Anne, vacillante au bord de l'attente insupportable d'avoir laissé partir son fils, Louis, 16 ans. Anne vit rue des Ecuyers, dans la belle demeure du pharmacien Etienne Quemeneur, son mari. Elle y... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑