Sarah Thornhill, Kate Grenville

Sarah Thorhill vit sur les bords de l'Hawkesbury, large fleuve australien, en Nouvelles Galles du Sud. Sa famille fait partie de celles qui se sont appropriées les terres des "noirs", comme les nouveaux arrivants nomment les aborigènes. Sarah ne les connait que sous la forme de mendiants ou domestiques de seconde zone, palefreniers, hommes à... Lire la suite →

Les seigneurs du thé, Hella S.Haasse

Moi, j’aime bien les romans historiques, un peu exotiques, sur des trucs que je ne connais pas, même avec des princesses dedans, je ne suis pas contre. Et puis moi, j’adore le thé et je n’y connais rien, le vert, le noir, le gris ( non, ça c’est le tabac). Et puis Java, le XIXème siècle, tout cela,  l’ambiance terriblement veule et tiède des colonies décadentes. Je m’y voyais déjà.

Cette vie, Karel Schoeman

C'est un livre où poussent les zygophyllums. ( Avec ma flemme habituelle quand je lis un livre qui me plait vraiment, je ne suis pas allée voir de quoi il s'agissait, en fait, cela n'a pas beaucoup d'importance dans l'histoire, c'est juste un rythme de plus, et accessoirement une fleur qui pousse dans le désert)

Rescapée, Fiona Kidman

Un roman d'aventure, un roman historique, un roman de mœurs, bien charpenté comme la coque d'un navire qui file droit sa route, un bon petit pavé comme on les aime ... "Un destin de femme", encore un à mon palmarès, mais aussi "des femmes" : Betty, "la rescapée", sa grand-mère et son ancienne institutrice devenue par hasard... Lire la suite →

L’âme des guerriers, Alan Duff

Un livre de lâches colères, de lâches violences, de lâches défaites et de lâches oublis. Moi qui cherchais partout des maoris dans la littérature nouvelle zélandaise ( ça se dit ça ?) et australienne, ben voilà, j'ai trouvé. Et ça cogne dur.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑