La ballade du café triste, Carson McCullers

Tu n'as jamais lu La ballade du café triste ? Tiens, c'est étonnant ! Cette remarque de mon homme aura eu raison du temps qui finissait par jaunir la couverture de ce recueil de nouvelles, en un accord quasi parfait avec la tonalité de la quatrième de couverture qui annonçait mélancolie, solitude, solitude d'amour ....... Lire la suite →

Publicités

Les furies, Lauren Groff

Dans ce roman, il y a trois personnages, Lancelot, dit Lotto, Mathilde, sa femme, et leur couple.

Deux remords de Claude Monet, Michel Bernard

Dans cette évocation biographique du peintre, j'ai bien vu le peintre, mais pas de remords (à moins qu'ils ne soient post mortem, ceux qu'il aurait eu en découvrant l'illustration de la couverture du livre, d'un fauvisme plus que douteux ?) L'intérêt de cette biographie (romancée, je pense, parce que quand même, il y a deux... Lire la suite →

Niels, Alexis Ragougneau

Au début, il y a l'histoire d'une amitié entre un metteur en scène d'origine danoise, venu en France par admiration inconditionnelle pour Jouvet, et jean François Canonnier, brûlé par l'envie d'écrire, de mettre ses mots sur scène. Ensemble, ils montent trois pièces au théâtre de l'Olivier Dès le début du conflit de le deuxième guerre... Lire la suite →

Howards End, E.M. Forster

Deux modes de vie sont en présence dans cette Angleterre, presque post victorienne, mais encore tirée à quatre épingles, représentés par deux familles à la composition inégale.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑